Notre mission

Le contexte

La crise sanitaire actuelle impacte gravement plusieurs familles dans notre MRC. L’essor économique du Haut-Richelieu nous a toujours tenu à cœur, car des PME fortes engendrent des milieux de vie dynamiques et des conditions de vie pour les ménages intéressantes. L’équilibre économique du Haut-Richelieu est présentement chamboulé.

Beaucoup de ménage n’ont pas les épargnes nécessaires pour faire face à l’interruption d’un lien d’emploi, en ce moment, 40% des ménages du Québec envisagent la faillite (en date du 31 mars 2020). Bien que le gouvernement mette en action des politiques de support, les banques alimentaires voient leur achalandage augmenter de manière significative. Nous pouvons stabiliser cette demande par des produits locaux, surtout en saison de production. Nous savons que la crise perdurera bien après la date annoncée de reprise possible en mai et que les besoins locaux vont traîner sur des mois. La famille Bogemans se mobilise pour assurer une partie de cette demande pour les gens démunis de notre communauté.

Qui sommes-nous

Nous sommes propriétaires d’une ferme de grandes cultures de 500 hectares en production de maïs-grain, soya, blé et fourrage. Nous opérons également un centre de conditionnement et d’entreposage des grains d’une capacité de 15 000 tonnes métriques à Saint-Sébastien, 20 minutes au sud de St-Jean-sur-Richelieu. Nous avons l’équipe, le matériel et les professionnels pour mener à bien ce projet communautaire.

Aider les organismes locaux

Vu la situation de crise actuelle, nous décidons de transformer une petite parcelle de culture en énorme jardin de production de légumes de champ. L’objectif est de fournir, au prix minimum, les organismes locaux en légumes frais en saison, comme le Centre d’action bénévole de Bedford et environ et Maison Hina.

Nous croyons que par la force du nombre nous pouvons faire une différence dans la vie des familles dans le besoin autour de nous. Les aliments sains et nutritifs ne sont pas toujours valorisés. Ils sont généralement plus difficiles à transmettre aux banques alimentaires vu la condition de fraîcheur. Nous offrons une solution économique de proximité, de santé aux familles qui en ont vraiment besoin durant ces temps de crise.

En chiffre

Nous produisons 110 paniers pour 2 adultes et deux enfants durant 16 semaines. (Début juillet à mi-octobre)

Pour chaque panier vendu à pleins prix, 2$ seront conservés pour diminuer le coût d’achat des paniers au prix coûtant que nous fournissons aux banques alimentaires comme  le Centre d’action bénévole de Bedford et la maison Hina pour leurs locataires.

Nous avons déjà amassé 4600$ en don corporatif pour diminuer le coût des paniers pour les organismes. Nous faisons le panier au prix coûtant aux OSBL, donc les dons vont directement pour diminuer le coût du panier aux OSBL.

Si nous vendons 80 paniers à plein prix, nous serions en bonne position d’offrir plus de 2000$ supplémentaire, ce qui veut dire que nous vendrions les paniers, d’une valeur originale de 28$, aux OSBL à seulement 5,07 $ par semaine environ, pour une trentaine de paniers hebdomadaires.